Conseils pour rouler en sécurité

Dépasser

Pour effectuer une manœuvre de dépassement, vous devez savoir ce qui se passe derrière vous.

Et simplement regarder dans vos rétroviseurs ne suffit pas. Juste avant de dépasser, regardez par dessus votre épaule gauche les éventuels véhicules qui arrivent derrière votre moto. En outre, il est important de bien évaluer la vitesse des véhicules qui vous précèdent et qui circulent dans l’autre sens. C’est de cette évaluation que dépend le degré de sécurité de votre dépassement.

La règle d’or est : ne pas dépasser si vous avez le moindre doute. Ne comptez pas trop sur la « collaboration » des autres usagers. Et mettez votre manœuvre de dépassement en évidence à l’aide de vos clignotants.

rouler a moto securite

Mauvais temps

Il est tout à fait envisageable de rouler à moto par mauvais temps, sauf en cas de verglas. Si on prévoit du verglas, tout motocycliste un peu sensé laissera sa moto au garage.

Vous avez beau être très habile, sur le verglas, vous ne tiendrez pas sur vos roues. Nous vous déconseillons également de monter en selle lorsque la visibilité est réduite. Dans le brouillard, on vous distingue difficilement dans le trafic, et la visibilité à travers la visière est également loin d’être parfaite.

Par grand vent, il faut redoubler de prudence. Car les coups de vent violents et soudains peuvent vous faire dévier de votre trajectoire.

La place du motocycliste dans la circulation

Sur la route, prenez une position qui vous permet de bien apprécier l’état du trafic et qui permet aux autres usagers de vous voir clairement.

Le plus souvent, les motocyclistes occupent les deux-tiers de leur bande. Veillez à prendre une bonne position avant d’aborder un virage. Et maintenez une distance suffisante avec les véhicules qui vous précèdent. D’ailleurs, cela augmente votre champ de vision.

Rouler en groupe

Divisez le groupe si vous êtes plus de 5 ou 6. Vous aurez alors moins tendance à vous gêner mutuellement.

Déterminez au préalable la position de chacun dans le groupe. Vous réduirez ainsi les risques encourus lors de dépassements inutiles. Pour avoir une bonne visibilité, prenez la première place, aux deuxième tiers de votre bande. Le deuxième suit au premier tiers, le troisième à nouveau au deuxième tiers, et ainsi de suite. C’est ce qu’on appelle aussi la formation en briques.

La distance entre les motos varie en fonction de la vitesse et de l’environnement. En agglomération, on peut se suivre de plus près que sur autoroute.

Dépasser une file

Parce qu’ils se faufilent facilement, les motards ont la possibilité de dépasser les files.
C’est un plus pour leur mobilité, et cela réduit les files. Dépassez les voitures à l’arrêt (ou qui avancent lentement) à une vitesse adaptée (maximum 10 km/h au-dessus de la vitesse des voitures). Reprenez votre place dès que la circulation reprend un cours normal (50 à 60 km/h).

Attention, les automobilistes ont parfois tendance à changer soudainement de bande lorsqu’il y a des places libres dans la file. Enfin, faites un geste de remerciement lorsqu’un automobiliste s’écarte pour vous laisser le passage. Vous trouverez d’autres conseils dans « Les autos et les motos dans les files ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *