Les femmes et la moto

Seuls 11 % des motocyclistes sont des femmes. Mais cela change petit à petit. Les moto-écoles remarquent que le nombre de femmes qui suivent des cours augmente. En effet, il n’y a aucune raison pour laquelle une femme ne pourrait pas rouler à moto. Cela fait longtemps que, partout dans le monde, les femmes conduisent les cheveux au vent, libres et fières de l’être.
La taille est parfois un handicap. Tous les modèles ne conviennent pas aux petites personnes.
On croise beaucoup plus de femmes sur des mobylettes ou des scooters. Elles doivent donc franchir le pas vers une gamme plus lourde de deux-roues motorisés. Les exemples de femmes célèbres, telles que Tanja Dexters (inconditionnelle des motos hyper sport), incitent les autres à prendre le guidon. Rouler en tant que passager est certes agréable, mais ce n’est pas comparable au plaisir de conduire soi-même la moto. C’est une sensation intense à ne manquer sous aucun prétexte.

femme a moto

Poids et hauteur de la moto

Le poids et la hauteur de la moto sont très importants. Il est déconseillé de choisir une moto trop lourde. Tant que la moto roule, son poids est négligeable. Mais dès qu’il s’agit de se garer, il faut pousser la moto à la force des bras. Au feu, il faut aussi pouvoir poser facilement le pied à terre. C’est pourquoi les femmes choisissent souvent les customs, avec lesquelles elles touchent plus facilement le sol. Mais d’autres modèles, de différentes marques, conviennent aux femmes grâce à leur taille basse. Les customs ont l’avantage supplémentaire d’avoir beaucoup de couple, ce qui permet de moins débrayer.

Selles

Certaines marques proposent des selles abaissées ou réglables en hauteur. Mais la largeur de la selle peut jouer un rôle également. Il vous est conseillé de tester la moto chez le dealer. Et ce dernier peut éventuellement apporter lui-même quelques aménagements. Par exemple, il est possible de retirer 4 à 5 cm de rembourrage de la selle, sans trop réduire le confort. Cela rend la selle moins haute et moins large.

Le centre de gravité de la moto

Sachez également qu’il est plus difficile de garder son équilibre sur une moto dont le centre de gravité est élevé que sur une moto dont le poids est placé relativement bas. Une moto avec un moteur à quatre cylindres en ligne convient moins bien qu’un deux cylindres avec l’arbre à cames en dessous.

Emplacement des repose-pieds

Lors de l’achat, tenez compte de l’emplacement des repose-pied. Pour les personnes de petite taille, le repose-pied peut être gênant lorsqu’il s’agit de poser le pied au sol à l’arrêt, avec la jambe trop près du moteur. Il arrive que la jambe frotte contre le repose-pied.

Bottines à grosse semelle

Les bottes de moto avec une grosse semelle peuvent compenser une selle haute. Un cordonnier peut éventuellement ajouter une semelle plus épaisse à l’extérieur (ou à l’intérieur) de la chaussure. Veillez à ce que les bottes gardent une structure souple, afin de permettre à vos pieds et à vos chevilles de bouger normalement. C’est important pour garder l’équilibre naturel.

Adapter la suspension arrière

Sur certaines motos, il est possible d’abaisser la suspension arrière. Vous pouvez aussi installer une suspension raccourcie. Cela ne change rien au comportement routier, ni à la sécurité de la moto. Une suspension plus courte de 1 cm abaisse la moto d’environ trois centimètres. Demandez conseil à votre dealer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *