Comment bien se préparer à l’examen du permis moto ?

une femme conduisant une Harley Davidson

Décider de passer son permis moto est une chose. Se donner les moyens de le réussir en est une autre. Loin d’être une formalité, l’épreuve du permis moto nécessite une préparation assidue et sérieuse. Suivez nos conseils pour assurer le jour J.

Passer du temps sur la théorie

Vérification mécanique, fiches techniques… tout cet aspect du permis moto peut vous sembler rébarbatif. Pourtant, il est essentiel pour démontrer dès les premières minutes de l’épreuve votre sérieux à l’examinateur. Prévoyez suffisamment de temps pour apprendre et comprendre cette partie théorique, qui vous permettra de mettre des points bonus dans votre poche avant de passer le plateau.

Quand vous révisez cette partie n’hésitez pas faire un système de fiches de révision, ainsi aucun moyen qu’un doute s’installe.

Éviter les erreurs les plus courantes

Homme accoudé sur une moto blanche

Les examinateurs du permis moto retrouvent souvent les mêmes erreurs lors de l’examen. Voici une liste de ces erreurs pour que vous soyez prêts à les éviter le jour J :

  • Ne pas rouler trop prêt des autres véhicules pour pouvoir anticiper les problèmes ;
  • S’arrêter et poser le bon pied à terre, c’est-à-dire celui côté trottoir et non côté voiture ;
  • Ne pas contrôler assez la route dans les rétroviseurs ;
  • Trop consommer et ne pas appliquer les principes de l’éco-conduite ;
  • Trop hésiter, il est important d’avoir confiance en soi.

Prévoir une tenue de motard

Cela peut paraître évident pour certains. Cela dit, d’autres omettent ce détail crucial. Se présenter au permis moto en tenue de motard est toutefois déterminant. Si l’inverse n’est pas disqualifiant, dites-vous que cela risque quand même fort de contrarier l’examinateur. Ce qu’il vaut mieux éviter. Pensez à vous équiper pour le jour de l’examen d’une veste et d’un pantalon appropriés, de gants, de chaussures de moto, voire de bottes ou bottines, et d’un casque.

Reprendre quelques heures de conduite

Surtout si vous n’avez jamais conduit de deux-roues de votre vie, le nombre d’heures minimal prévu à l’auto école peut s’avérer insuffisant pour que vous vous sentiez à l’aise sur la machine. N’hésitez pas à prendre quelques heures en plus, qui vous permettront de travailler sur vos imperfections, et de faire le plein de conseils auprès de vos instructeurs.

Se relaxer

Plus facile à dire qu’à faire, la relaxation est pourtant l’élément déterminant lorsqu’on parle de permis moto. Une moto se conduit en effet avec le corps et nécessite flexibilité et souplesse. Si vous êtes hypertendu, vous risquez notamment d’avoir de grandes difficultés sur le parcours lent. Apprenez à vous détendre. Méditation, sophrologie, homéopathie, phytothérapie, voire acupuncture… à chacun sa méthode anti-stress !

Et n’oubliez pas, le permis a peut vous être retirez ! Alors pensez toujours à appliquer ce que vous avez appris pour l’examen dans la vie de tous les jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *