Rouler avec un passager ou avec des bagages

Rouler avec un passager

Rouler à deux sur une moto demande de la pratique et une conduite adaptée. Le passager doit être détendu, et suivre les mouvements de la moto. Si le passager se penche à l’improviste vers l’intérieur ou l’extérieur, cela peut avoir des conséquences graves.

C’est également le cas si le conducteur veut épater son passager : ce dernier risque de se raidir sur son siège, ce qui rend la moto difficile à maîtriser.
Si la moto n’est pas équipée d’un système intercom, adoptez des signaux qui permettront au conducteur et à son passager d’échanger des informations basiques.

P90066815

Rouler avec des bagages

Comme le poids d’un passager, le poids des bagages influence le comportement de la moto. Un ensemble de coffres peut vous faciliter la tâche. Répartissez le poids de façon équilibrée des deux côtés, et placez les objets les plus lourds le plus bas possible. Tenez compte de la charge maximale que chaque coffre peut supporter.

Un sac de réservoir peut également s’avérer très pratique. Souvent, il est réglable en hauteur et, en plus, il est situé près du centre de gravité de la moto. C’est également pratique pour consulter une carte routière.

Deux coffres et un sac de réservoir ne vous suffisent pas ? Vous pouvez placer un coffre supplémentaire (top case) ou un sac au-dessus du porte-bagages. Veillez à ce que le sac éventuel ne dépasse pas 75 cm, sinon il modifie trop le comportement routier de la moto.

La pression des pneus et des amortisseurs doit être adaptée à la charge. Quelques jours avant le départ, faites un essai sur route, avec bagages et passager. N’oubliez pas, non plus, d’adapter le réglage de la hauteur de vos phares.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *